On l’accuse notamment d’être à l’origine de nombreux cancers (poumons, gorge et langue), de troubles ORL (laryngites et toux chroniques), de pathologies cardio-vasculaires, de favoriser l’infertilité, l’impuissance, et le diabète. A noter que les nombreux additifs toxiques, rentrant dans la composition des cigarettes participent grandement à la nocivité du tabac.

Symptômes

Les effets du tabac sont néfastes et peuvent être mortels. Le tabac provoque : toutes les maladies cardiovasculaires : diminution du calibre des artères, augmentation de la pression artérielle, atteinte des artères du cœur; de nombreux cancers : broncho-pulmonaires, digestifs, vessie, sphère ORL; des maladies respiratoires chroniques comme la BPCO (broncho pneumopathie chronique obstructive) entre autres ; les accidents vasculaires cérébraux ; une détérioration des dents et un déchaussement ; une altération de la peau avec vieillissement prématuré ; une perturbation du goût et de l’odorat ; des complications gravissimes lors de la grossesse.

Cancer

Le tabac aggrave les risques de développer un cancer. Le tabac est le premier facteur de risque du cancer. La fumée et les produits cancérigènes provenant de la combustion se déposent dans une grande partie des organes, par l’intermédiaire de l’inspiration et des poumons ou de la salive. Les voies digestives, la vessie, les poumons, la langue, et la gorge sont particulièrement atteints. 50% des cancers de la vessie sont liés au tabac. Un cancer sur trois est provoqué par le tabagisme. Plus de 85% des cas de cancer du poumon sont liés au tabagisme actif et 5% au tabagisme passif. Le tabac blond atteint plus profondément les petites voies aériennes déclenchant une forme de cancer plus sévère. Arrêter de fumer diminue les risques de voir apparaître un cancer du poumon.

Maladies cardiovasculaires

Le tabagisme compte parmi les principaux facteurs de risque de maladies cardiovasculaire : infarctus du myocarde, hypertension artérielle, artérite des membres inférieurs, accident vasculaire, impuissance, thrombose sont aggravés chez les fumeurs. Le tabagisme favorise la formation de plaques d’athérome qui se déposent sur les artères, les obstruant partiellement et parfois totalement. Ce rétrécissement peut être la cause d’une douleur de la poitrine (angine de poitrine), pouvant évoluer vers un infarctus. Le tabac peut déclencher des douleurs dans les jambes survenant à l’effort qu’on appelle l’artérite des membres inférieurs. Des troubles cérébraux peuvent également s’observer : accident vasculaire cérébral, hémiplégie et parfois même un décès. Une impuissance peut survenir en raison de l’obstruction des artères irriguant le pénis par une plaque d’athérome.